Частая проблема у наших клиентов как попасть на проект hydra! Сегодня мы подробно покажем и расскажем как попасть на данный проект. Начнем с небольшой истории.. сайт hydrɑ2web.com (https://xn--hydr2web-yod.com/). В свое время, когда я начал только осваивать интернет, поиск и сёрфинг в интернет-пространстве для меня был невыносим. Попасть на сайты было тяжело и тогда я открыл для себя сайт упомянутый выше. У него множество приемуществ, быстрота загрузки, весь функционал что был преоставлен на hydra.center, но он более не актуален. Активная ссылка указан в скобках.

Nyctalopes

Chroniques noires et partisanes

Il y a un an, les barbares attaquaient Paris pour la première fois.

Le dimanche 15 novembre, j’ai reçu un mail de JOB expliquant notre rencontre manquée à Lamballe pour cause d’annulation de « Noir sur la ville » suite aux attentats. Etait joint un texte de colère et de chagrin.

« Je l’ai écrit en rentrant, le samedi soir, de mon périple dans les aéroports parisiens, d’avoir vu tous ces visages marqués, toutes cette sécurité subitement déployée, cela m’a fait repenser à ce qu’il m’était passé par la tête à l’époque de Cabu et des autres, et voila, je voulais le mettre sur le papier. »

« Ce qui me frappe, au delà de me rendre triste, c’est qu’ils se sont attaqués à la génération des 25/35, des jeunes, je me demande comment cela m’aurait marqué lorsque j’habitais à Paris et que j’avais le même âge, un âge où on ne vote pas, où on se moque d’être religieux, un âge où on vit, mais où on se bat, aussi. Bon, ça m’a mis la rage, et pour me calmer, j’ai lâché quelques mots. Ils lâchent leur balles ces connards, on lâche nos mots. Ce que je dis n’est que du commun, ce que tout le monde pense, mais cela m’a fait du bien. J’y pensais déjà, en janvier dernier, et je m’y suis mis. »

Il m’a autorisé à le mettre en ligne. JOB, c’est un ami épistolaire, un auteur qui ne se prend pas au sérieux mais capable aussi écrire des choses plus graves, plus profondes et je  suis personnellement solidaire de ce qu’il a écrit.

« Organisation Terroriste ou Organisation Maléfique ?

Il y a quelque chose de diabolique, de maléfique, du Mal, dans les actions de ces terroristes, et de DAESH en particulier. Ils tuent, assassinent, des adolescents, des femmes, des enfants, créent des orphelins, des mères et des pères éplorées, des frères, des sœurs meurtries, et ce, jusqu’à la fin de leur vie. Juste en appuyant sur une gâchette, alors qu’ils savent pertinemment que c’est la mort qu’ils sèment d’une manière horrible et brutale, ils l’ont déjà fait et déjà vu, sur leurs écrans et dans leurs jeux d’enfants, ils font tout ce mal, pourquoi ? Est-ce pour faire libérer des frères, des compatriotes ? Est-ce pour faire délivrer un pays, une région, une communauté ? Est-ce par vengeance après avoir été brimés, exploités ? Non, ils font cela au nom du Mal qui manipule un des plus grands Dieu, Allah, ainsi que ses prophètes qui doivent être furieux de se trouver ainsi utilisés, pour diffuser le Mal, la voix du Diable, des Mécréants !

Ce sont eux, les Mécréants !

Ils font cela parce qu’ils sont bêtes et perdus, mais bêtes et perdus au point d’avaler n’importe quoi, jusqu’à aller massacrer le jeune gars, la jeune fille, avec qui ils auraient pu boire un café quelques jours plus tôt sur cette même terrasse où le sang a formé comme un lac de douleur et d’incompréhension.

Il n’y a aucune raison à tout cela, et c’est ce qui est grave, il s’agit dès maintenant d’un combat du Mal contre le Bien.

Oui, il y a quelque chose du Mal, tuer au nom des retranscriptions et des interprétations des mots d’un Prophète mort il y a plus de deux mille ans, retranscriptions et interprétations faites par des psychopathes avides de pouvoir ! Tuer, parce que les autres ne croient pas aux mêmes choses que vous ? Si certains jeunes sont assez crétins pour sombrer à un tel niveau de connerie, qu’ils sont prêts à crever, à frapper, à insulter pour ça, ils ne méritent aucune pitié de la part du Bien. Car le Bien, c’est aussi des gens simples, des travailleurs, des immigrés, des chômeurs, des chrétiens, des juifs, des musulmans, des athées, qui donnent des leçons de vie à leurs enfants, parce qu’ils savent que la société (le « vivre ensemble » des démocraties) a été faite pour qu’ils soient protégés autant que possible, et puissent vivre convenablement.

Le Mal, le Bien, ce n’est pas une question de foi, d’éducation ou d’intelligence, c’est une question de méchanceté ou d’amour, de son frère, de sa sœur, de sa mère, son père, de ses congénères. D’une conscience humaine, normale, ou d’une déviance de petits merdeux mal-baisés et mal-aimés parce que trop peureux, pleutres et trouillards pour affronter la vraie vie, le monde qui les a fait naître, des moutons qui ont besoin d’être commandés, dirigés, qui sont contents quand quelqu’un leur donne l’ordre de manger ceci ou cela, de se laver comme-ci, d’aller chier ou pisser de telle ou telle manière, de baisser leur pantalon en baissant les yeux, de vivre dans la crainte de je-ne-sais-pas-quoi ( c’est quoi, franchement cette fameuse Crainte ?), parce que la vraie vie, c’est après, quand t’es mort !

Et d’aller tuer des adolescents parce qu’on leur a dit que quelqu’un a dit à quelqu’un qu’un Prophète avait discuté des heures et des heures avec un Dieu et qu’il s’était chargé de retransmettre son message sur le «  Pourquoi sommes-nous sur terre », parce que, petit mouton, tu es trop con pour le deviner tout seul ! Tu es trop con pour ouvrir le vrai Coran et lire les vrais mots mis par des Imams reconnus par les anciens, des scientifiques, des professeurs, des hommes de sagesse et de paix, le vrai Islam que pratiquent des centaines de millions de vrais musulmans, mais cela serait eux qui auraient tort et ta petite secte de tueurs qui aurait raison ? Ce sont eux qui ont compris qu’avoir la foi, c’est tuer des gens qui rient à la terrasse d’un café, assassiner des jeunes qui dansent, torturer des villageois qui veulent juste rester libres de leur choix, et abuser des femmes et des enfants ?

C’est ça, avoir la foi ?

Ce ne sont pas que des petits moutons, ce sont aussi des abrutis, et des charognards. Des charognards qui assassinent leur propre mère.

Qui assassinent leurs propres enfants !

Qui assassinent le monde dans lequel une grande majorité de gens tentent de vivre ensemble, en sachant pertinemment (mot dérivé de l’intelligence) qu’il y a des différences entre les uns et les autres. Et oui… et eux, c’est quoi leur solution ? On tue tout ce qui est différent ! Donc, là, si on n’a pas compris qu’il y a un vrai problème qui va au delà de la religion, et même, du terrorisme, que l’on se trouve face à des détraqués qui n’ont d’humain que l’apparence physique, c’est qu’on a le cerveau d’un mouton.

À présent, ce message s’adresse à tous les pays, les entreprises, les hommes et les femmes qui ont soutenu, et qui soutiennent, qui ont vendu des armes, des vivres, qui ont acheté du pétrole, échangé, commercé, avec ce soi-disant « état », qui est en fait une Secte du Mal inventée par des hommes avides de pouvoir et de jouissance sur autrui, avides de faire le Mal, une base de Mécréants, une organisation Maléfique. Il n’y a pas de géopolitique, d’enrichissement personnel ou étatique, de trafic ou de prise de position dans une soi-disant guerre, il n’y a que le Bien et le Mal, et il est maintenant temps, pour des tas de gens, de choisir leur camp.

Faites-vous partie des êtres humains qui espèrent un monde vivable pour leurs enfants et petits enfants, ou faites-vous partie des psychopathes ravis de trancher des têtes et de rabaisser les femmes, ravis de forcer des enfants à se tuer en tuant d’autres enfants ?

Quel monde voulez-vous ?

Vous croyez avoir du pouvoir en aidant le Mal ?

Vous enrichir ?

Vous croyez qu’ils ne vous manipulent pas ?

Le Mal se moque de l’argent.

Vous êtes, vous aussi, les petits moutons indirects du SDESI, le Soi Disant État Islamique.

Vous êtes, vous aussi, des charognards.

Il faut que le monde et les « élites » soient tombées bien bas pour qu’afin de gagner quelques millions de dollars de plus, elles soient à présent obliger de pactiser avec la chienlit, le Mal le plus absolu. D’ aller récupérer, « gagner », des dollars qui sentent la peur et la mort, qui sentent la merde ! Les costumes que vous vous achetez, le caviar que vous mangez, la femme que vous emmenez au restaurant, voilà à quoi cela ressemble ; à des corps décharnés, déchiquetés, ensanglantés, des boyaux troués, des viscères étalées sur le sol d’une salle de bal.

Des corps de jeunes filles et de jeunes garçons qui voulaient juste chanter, crier et danser, s’éclater, qui voulaient juste s’amuser.

Pour les charognards, il est interdit de s’amuser. Et pour nous, et bien… fini de s’amuser.

On est triste.

Tristes et furieux ! »

JOB, dans le ciel de France, le 14 novembre 2015.

 

 

 

5 Comments

  1. salut les filles…

    un beau texte même si je n’adhère pas avec tout ce qui est écrit, notamment la notion de Bien et de Mal. Je comprends la colère, l’émotion (il était important de dater le texte). Je viens juste de finir « Comment sortir de l’emprise djihadiste ? » de Dounia Bouzar et je vous le conseille grandement. Sorti bien avant les attentats de novembre dernier (et après ceux de Charlie), il donne une autre lecture de ces gamins qui s’engagent chez Daesh. Essayer de comprendre ne veut pas dire excuser, juste essayer d’éviter de nouveaux tueurs. Parce que vu la société que l’on propose à nos jeunes, les charognards (les vrais, pas les gamins) ont une belle réserve de soldats devant eux…
    Et je suis pas sûr qu’on les arrête en leur retirant leur nationalité (ça c’est pour la petite blague actuelle de nos fabuleux dirigeants !!)

    peace

    • Salut coquine,merci de ton message,ce texte n’est pas une programme,juste un cri du coeur et de rage.

  2. whaouuuuuuuuuu une faute oune programme…………je sors, encore hors sujet ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Nyctalopes

Theme by Anders NorenUp ↑